Faire poser un modèle peut être une des choses les plus difficiles à apprendre en tant que photographe. Comment diriger le modèle ?  Que dois-je lui dire ? Comment prendre une pose ? Quels sont les attitudes à prendre et à ne pas prendre ? Cela peut être très frustrant et même bloquant pour certains photographes. Je sens déjà tout l’espoir que vous mettez dans la lecture de cet article. Et vous n’allez pas être déçus, enfin, j’espère. A la fin de cet article, vous aurez une meilleure visibilité sur les secrets de pose de certains des photographes. Pour ce billet je me suis inspiré de mon expérience mais j’ai aussi questionné nombre de photographes de mes amis en leur posant une seule question :

Quel est ton meilleur conseil pour faire poser un modèle ?

 

Les photographes que j’ai interrogé sont de toutes les catégories. Débutants plein de talent comme vieux briscars hyper connus. Ils ont néanmoins tous une chose en commun : la capacité à mettre les modèles à l’aise et à capturer des photos fantastiques. Pour plus de facilité j’emploierai la première personne dans cer article.

Alors attachez votre ceinture et c’est parti.

Secrets de pose

DÉVELOPPER UNE RELATION AVEC VOTRE MODÈLE

Lorsque je fais poser des modèles, j’essaie de savoir comment elle se sentent ce jour-là. J’aime leur parler, savoir si tout va bien, si elles ne sont pas stressées, etc. De cette manière j’espère évacuer toute tension due à des éléments extérieurs et shooter en toute tranquilité. Avoir ces discussions aide également le modèle à laisser passer ses émotions à travers son langage corporel et à travers son visage. Je pense que l’établissement d’un lien personnel avec votre modèle est tout aussi important que de savoir le guider sur le plateau.

 

PRÉPARER UN ENVIRONNEMENT ACCUEILLANT

Une autre astuce consiste à faire de votre mieux pour que le modèle à se sente à l’aise immédiatement. Peut importe le lieu où je shoote (je n’ai pas toujours eu un studio à ma disposition) je me débrouille pour que l’endroit donne envie au modèle ou en tout cas ne l’effraie pas. C’est sûr que si vous shootez au fond de votre chambre devant un drap douteux mal tendu, je ne suis pas certain qu’elle ait envie de remettre ça avec vous. Pendant la séance, lorsque je photographie  de nouveaux modèles, je fais toujours de mon mieux pour créer une atmosphère accueillante et avoir des conversations tout au long du shooting afin que nous puissions nous connaître mieux. Cela tend à rendre la séance plus agréable, mais aussi à ce que le modèle soit plus décontracté et en mesure d’essayer de nouvelles poses devant l’objectif.

 

ÉTABLIR UNE CONNEXION

Dans la même veine que précedemment, je fais en sorte de créer un environnement où le modèle (et vous) se sente à l’aise pour créer. Que ce soit juste une conversation, de la musique, ue rire, ou tout autre chose. Pour moi, le plus important est d’avoir un lien authentique avec qui je travaille, alors à ce moment là vous pourrez obtenir des poses uniques qui sortent de l’ordinaire. Permettre à un modèle d’être lui-même et d’être à l’aise peut amener une image d’une pose de base à quelque chose de personnel qui amène le spectateur a être connecté avec l’image.

bien faire poser un modèle

COMMUNIQUEZ SUR VOTRE VISION DE LA SÉANCE

La communication est la clé ! Les meilleures photos sont prises lorsque vous et votre sujet êtes sur la même longueur d’onde. Ne commencez pas juste à prendre des clichés. Commencez par parler de la séance avec votre modèle, de votre vision à l’avance et demandez lui la sienne. Dans le cas où c’est le modèle qui est demandeur, a-t-elle des attendus ?

 

COMMENCER EN FAISANT ASSOIR VOTRE MODÈLE

Commencez votre shooting en faisant asseoir votre modèle ! Je ne fais pas systématiquement mais cette méthode a fait ses preuves. Vous pouvez la placer sur une chaise, un fauteuil, un banc, voire même au sol. J’aime commencer par cela parce cette manière de poser va les détendre parce qu’il y a moins de parties du corps à présenter à l’objectif donc moins d’inquiétude de mal faire. Essayer c’est l’adopter. Vous verrez immédiatement que votre modèle est plus à l’aise et plus naturel surtout si c’est son premier voire unique shooting. Elle aura de suite plus confiance en elle devant l’objectif.

 

COMMENCEZ EN DIRIGEANT, PUIS IMPROVISEZ

Chaque modèle est différent quand il s’agit de poser pour des photos. Normalement, je commence le shooting en les dirigeant. J’arrive avec un plan de séance prédéterminé. Après quelques clichés je deman,de au modèle de commencer à évoluer seule à partir d’une pose de base que je lui ait indiqué. Cette manière de faire leur donne beaucoup de confiance pour la suite. C’est la clé pour parvenir à une pose naturelle. Amenez votre modèle à poser de manière naturelle et vous capturerez de superbes portraits.

RÉALISER UN MOOD BOOK POUR LE MODÈLE

Quand vous prévoyez une séance spécifique avec un modèle (test agence par exemple) je vous suggère de réaliser un mood book dans lequel vous décortiquerez la séance et donnerez vos consignes et attendus en terme de vêtements. De cette manière la relation entre vous et votre modèle ne débutera pas le jour du shooting. En début de séance commencer elle a tout prévu pour chaque set afin de modifier éventuellement les attendus. Vous devez également en faire bénéficier maquilleur et coiffeur qui sauront aussi à quoi s’attendre.

 

PRENEZ L’INSPIRATION DANS VOTRE ENVIRONNEMENT

Faites en sorte que votre modèle et vous même soyez inspirés par votre environnement. Améliorez le confort du lieu avec une ambiance musicale. Il faut que la musique soit suffisamment fort pour arriver à l’oreille du modèle et mais pas trop au risque de devenir source de fatique ou de stress. J’ai remarqué que certaines musiques étaient source de bonne humeur, de détente et de joie chez certains modèles. La musique peut aussi éviter un silence gênant même si vous n’êtes pas obligé de parler en permanence. Un modèle bien dans son environnement va poser pour 80% de lui-même alors que vous n’aurez à le diriger que pour les 20% qui restent. N’essayez pas à tout prix de faire prendre un pose à un modèle, mais plutôt essayez d’ajuster leur pose à ce que vous recherchez. Ne touchez jamais votre sujet sans demander. Si elle ne comprend pas ce que vous lui demandez prenez la pose vous-même pour lui montrer. Vous verrez c’est également facteur de complicité.

 

DIRIGER SON MODÈLE

Certains modèles sont habitués à poser et l’on n’a pas grand chose à faire. Enfin tout dépend de la séance. Mais je trouve malgré tout très utile de les diriger par moments. Ca leur permet de diminuer la pression de la séance. Plus nombreux sont les modèles qui n’ont pas l’habitude d’être photographiés, donc leur fournir des instructions verbales pour la pose est primordial à leur bien être. Durant toute la séance vous devez maintenir une attitude positive et bienveillante. Le ton de votre voix est aussi important pour aider votre modèle à se sentir détendu au lieu d’être stressé. Cela conduit à de bien meilleures photos.

INTERAGIR AVEC VOTRE MODÈLE

Je commence habituellement en dirigeant le modèle, en lui demandant de prendre son temps entre les poses et de ne pas changer rapidement de poses. Je ne suis pas un fan des modèles « fashion » qui changent de pose toutes les deux secondes. J’ai besoin de voir ma lumière entre deux poses. Aussi je lui parle et la conseille. Je lui intime le rythme de la séance. Enfin, je l’invite à voir les photos que j’ai prises après chaque série de pose afin qu’il puisse se voir et s’améliorer.

 

 

GUIDEZ VOTRE MODÈLE AVEC DES GESTES

Mon meilleur conseil serait d’utiliser vos mains pour guider les modèles dans les poses. Cela fonctionne très bien lorsque vous essayez d’amener le modèle à déplacer ses hanches, ses épaules ou sa tête dans une certaine direction. Exécutez vos gestes lentement de manière à ce que votre modèle suive au même rythme et s’arrête au bon moment et au bon endroit.

 

IMAGINEZ VOUS ÊTES UN RÉALISATEUR

J’aime jouer le rôle d’un réalisateur et peindre une scène pour que mes modèles agissent ou réagissent. Je leur dit par exemple : « Asseyez-vous sur cette chaise comme si vous étiez dans un café et regardez devant vous comme si vous étiez nerveuse et attendiez que votre rendez-vous arrive« .  Plus votre scénario sera crédible et jouable, plus la pose sera authentique.

 

FAITES JOUER VOTRE MODÈLE

Dès que vous sentez que votre modèle est assez détendu. Après la première série par exemple, proposez lui de jouer des expressions. La peur, l’angoisse, la joie, la tristesse, etc. C’est un moyen supplémentaire de détendre l’atmosphère et de se payer parfois une bonne tranche de rigolade.  Vous l’aurez compris, le but étant de créer entre le modèle et le photographe une complicité à même de réussir de belles photos.

 

CONCLUSION

Vous sentez-vous maintenant prêt à faire poser et à diriger pendant vos séances photo?

Comme vous pouvez le voir, il n’y a pas de solution unique pour faire poser des modèles. Chaque photographe a des approches différentes. Ce sera a vous d’expérimenter et de découvrir ce qui fonctionne le mieux pour vous.

 

Voici quelques points clés à retenir :

  • Construire un rapport de confiance avec votre modèle est la clé ;
  • Faire en sorte que le modèle travaille dans les meilleures conditions et soit détendu aide à créer des poses plus naturelles ;
  • Il n’y a pas de schéma type pour faire poser un modèles. Vous pouvez aborder chaque séance de différentes façons ;
  • Il est utile d’avoir des exemples de photographies, des peintures, qui peuvent vous donner l’inspiration et permettent au modèle de trouver la pose ;

 

 

Vous avez aimé cet article ? Je compte sur vous pour le partager sur vos réseaux sociaux et auprès de tous vos contacts. N’hésitez pas également à laisser un commentaire pour partager votre expérience avec les lecteurs de Studio Pixye !